SVE et autres aventures Autrichiennes...

ou l'histoire de ma petite vie dans l'asso Keimblatt Ökodorf ... or the story of my EVS within the association Keimblatt Ökodorf...

mardi 30 octobre 2007

...Et le retour... / ...And the return journey...

  Et voilà, c'était déjà le Lundi 15 Octobre ! Il fallait que j'aille me coucher ! ;-b
   And here we were, already on Monday, the 15th October ! I had to go to bed ! ;-b

   Mais ce fut une nuit vraiment courte, surtout que je me suis réveillée en plein milieu pour aller récupérer mon pantalon resté dehors à sécher !! Et mon réveil m'a soudain annoncé qu'il était 5h30 !! Mission : éviter de réveiller tout le monde...
   But it was a very short night, especially cause I woke up in the middle of nowhen to go to pick my trousers that stayed outside to dry !! And my alarm-clock suddenly told me it was 5'30 am !! Mission : avoid to wake up everybody...

  Et maintenant il était déjà 6h10, on allait être en retard pour attraper le train de la-demi !
   And now it was already 6'10, we were going to be late to pick the train of 6 and a half !
   Incroyable mais vrai : la voiture était gelée... On prépare tout en vitesse, finalement je prends le volant, et je vous garantis, j'ai battu tous mes records, même en respectant les limitations de vitesse (ou presque ;-b) !!
   Incredible but right : the car was frozen... We prepare everything quickly, finally I drove, and I can assure you, I broke all my records, even if I respected the speed-limits (or almost ;-b) !!

    Mais avec ca, j'étais dans mon train... Et vous ne devinerez pas quoi ?! Quelques stations plus loin, Sandra et Anton étaient là pour me dire au revoir !!! Bon, ok, j'ai pas pu retenir beaucoup plus mon émotion...
     But, I was in my train... And you won't guess what happened ?! Some stations further, Sandra and Anton were there to tell me Bye !!! Ya, alright, I couldn't contain much more my emotion...

     Une fois à Wien, j'ai pris le bus pour aller à l'aéroport, réalisant combien ça paise, une trentaine de kilos ! (Heureusement qu'un colis était resté à Riegersburg !) Puis j'ai attendu, attendu,... pour qu'enfin ce soit mon tour au guichet et faire imprimer mon nouveau billet. Et puis j'ai encore attendu au milieu d'une foule pressée et stressée, que ce soit l'heure de l'enregistrement, puis encore attendu, que ce soit l'heure de l'embarquement... Et là, surprise ! Comme il s'agissait d'un petit avion, nous sommes montés par la passerelle extérieure !
      Le vol s'est bien passé, j'ai presque fini ma boîte de chewing-gums specialement achetée pour l'occasion, mais malgré tout j'ai passé l'après-midi dans un monde aux sons atténués (d'autant plus que j'étais bien enrhumée)... On a attérri vers 14h30. Dans l'aéroport à Paris, le tout, c'est de s'orienter. Heureusement, on trouve toujours quelqu'un pour nous donner une indication, même erronée ! Enfin, j'ai récupéré mes bagages, et maintenant, l'objectif c'était de rejoindre la Gare d'Austerlitz au plus vite, ou alors je loupais mon train, et je me retrouvais à attendre tout l'après-midi... RER, Métro, avec les bagages qui pèse 3 tonnes, Arrêt Austerlitz, je vais au plus vite, pas le temps d'aller au guichet, je prends mon billet à l'automate, qui met trois plombes à imprimer le billet, 16h08, le train Paris-Brive est effacé de l'affichage : Ca peut pas être vrai ! Le train devait partir à '10 ! Je vais vite sur le quai... Le train est encore là ! Juste après le coup de sifflet, je peux encore monter, je cherche une place, ça y est. En route pour la Corrèze.
      
Once in Wien, I took a bus to go to the airport, realising how much 30 kilos weigh ! (Fortunately, I let a pack in Riegersburg !) Then I waited, I waited,... and finally it was my turn and I could have my new plane-ticket. And then I waited again within a stressed and in a hurry crowd, until it was time to be registered, then I waited again, until it was time to go into the plane... And surprise ! It was a small plane, so we could go into with the outside bridge !
      The flight was all right, I almost finished my chewing-gums which were bought especially for this trip, but despite that, I spent the whole afternoon in a world with attenuated sounds (all the more so I had already a cold)... We landed around 2'30 pm. In the airport in Paris, the only thing is to find the right directions. Merrily, there is always someone to give you indications, even wrong ! Well, I found my luggages, and my purpose now was to go to the train-station Austerlitz as fast as possible, or I'd miss my train, and I'd wait the whole afternoon... RER, Métro (underground), with my 3 tonnes packages, Austerlitz stop, I go as quick as I can, no time to buy the ticket to the ticket-office, I'll order my ticket to the automatic machine, which needs an eternity to print it, 4'08 pm, my train Paris->Brive disappears from the board : That cannot be true ! The train should leave at '10 ! I'm going fast to the platform... The train is still there ! Right after the departure whistle, I still can go into the train, I look for a seat, and that was it. On the road to Corrèze.

Posté par laet_love à 18:10 - Ma vie dans la Haus "Sonnenschein" / My life in the HaSo - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire